ENVISION FESTIVAL: Mon expérience en 8 leçons.

ENVISION FESTIVAL: Mon expérience en 8 leçons.

En février dernier, j’ai eu la chance de vivre une expérience transformatrice. Je tenais à vous partager quelques-unes des leçons que j’ai apprises au festival ENVISION qui se déroulait à Uvita, une petite ville côtière du Costa Rica.   DON’T GO FOR THE CONSTRUCT, GO FOR THE EXPERIENCE.   La veille du festival, j’ai consulté l’horaire qu’on venait de me remettre. L’hémisphère droit de mon cerveau m’a convaincu de lire la description des profs de yoga et des cours qu’ils offraient. Je souhaitais me dresser un horaire de 4 jours pour m’assurer de ne rien manquer. L’hémisphère gauche a alors enclenché un débat avec un excellent argument :-Et si, dans l’univers où tu t’apprêtes à pénétrer, il n’existe pas telle chose qu’une cédule horaire?  J’ai tout rangé, j’ai fermé les yeux et j’ai fait une demande précise avec ce que je voulais comme résultat. J’ai compris que dans la vie, les résultats ne découlaient pas seulement d’une équation prédéfinie. La vie est bien plus qu’une simple addition de moments qui conduit à un résultat. La vie est une expérience qui peut nous mener bien plus loin, vers quelque chose de bien plus grand. Comme a dit Steve Jobs : « You can only connect the dots looking backward ».Nous devons arrêter de tout prévoir, de tout mesurer et de tout contrôler. Laissons-nous aller dans ce courant imprédictible en sachant que notre guidance intérieure nous menera au bout de nos rêves les plus fous en nous pointant la direction qui nous permettra d’atteindre l’endroit, le défi, la rencontre, la conversation dont on avait précisément besoin pour contribuer au développement de notre potentiel.     LA NORMALITÉ N’EXISTE...
Unexpected night with awesome people!

Unexpected night with awesome people!

Everybody has done it at least once in his life but for the backpackers this is a daily routine. Do you remember that night when you were feeling alone, abroad, in the middle of nowhere, thinking that you were going to bed earlier because you were tired of your long bus ride or your 62 days of bunk bed sleep. But finally you start talking to a stranger in the lounge area. The conversation always starts with “what’s your name and where are you from” and the answer is all yours. I love to mix it up a little bit, just to have some fun, so sometimes I’m Johnny or Alex or Max and I come from Quebec or Canada or my favorite one Armekistan, the small country in between Georgia and Turmekistan. Everybody say, yes I know the place, but inside of you, you laugh your ass off because it doesn’t exist but people are afraid to say it. The concept is that you can be anyone you want for as long as you decide. Than the fun begin, you start talking about where they have been and the next places they will go, you find places that both have in common, you share dreams, laugh and passion and instantly you become best bodies for the night. People join you around the couch, you share a bottle of wine, some vodka shots or beers and for 5$ you start to get tipsy. You forget your loneliness and exhaustion and you start to live again. For one night, strangers became your best friends! You hop from bars to clubs...